Informations

ARTICLES

Fabricants

Promotions

Fournisseurs

A propos du lavandin.
Le lavandin est un hybride naturel, c'est le résultat Représentation du lavandin
de la pollinisation par les abeilles, de la lavande cultivée (angustifolia) et de la lavande sauvage aspic (latifolia).
Il se différencie de la lavande par un pied plus gros ainsi qu'une tige portant deux épis secondaires.
C'est un pied stérile ne pouvant se reproduire que par bouturage.

On distingue principalement trois lavandins différends:
-L'Abrial à l'odeur très camphré, se rapprochant le plus de l'aspic utilisé surtout pour des préparations pharmaceutiques.

-Le Super à l'odeur proche de la lavande, il est peu cultivé en raison de son faible rendement.
Distillation traditionnelle de la lavande.-Le grosso de loin le plus cultivé pour sa rentabilité, il a une odeur intermédiaire qui conserve une part de camphre en seconde note, mais il peut avoir un parfum très correct avec une distillation soignée et traditionnelle, où la lavande est séchée plusieurs jours avant d'être passée à l'alambic. Les huiles essentielles obtenues par cette technique, conviennent en aromathérapie.
En revanche la technique Américaine en caisson dite "vert broyé", où les plantes sont distillées
Distillation de la lavande en caisson aussitôt récoltées, donne une huile qui garde une forte senteur d'herbe fraîchement coupée, qui dénature le produit. Cette technique donne une huile essentielle aux qualités médiocres surtout réservé aux industries lessivières.

Le lavandin a de nombreux avantages sur la lavande, il est plus résistant à la sécheresse et à la pollution, son pied plus gros est plus productif en huile essentielle. Sa culture est possible à des hauteurs plus basses que la lavande, (plateau de Valensole à 500 mètres, pays Nyonsais, Baronnies).
En 2009 les lavandins représentaient pratiquement 90%des surfaces cultivées en plantes aromatiques de la Drôme. Sa différence de prix 2 à 3 fois moins cher que la lavande ne vient pas d'une qualité moindre, mais de sa plus grande productivité à l'hectare.
Son odeur plus forte, plus corsée et son moindre coût font utiliser l'huile essentielle de lavandin pour des usages aussi variés que la fabrication des savons artisanaux, l'utilisation en diffuseur, la réactivation de pots pourris, mais aussi friction ou massage pour détente articulaire et musculaire, et même la lutte contre les poux.
Le lavandin dans nos jardins
Les lavandes que l'on trouve en jardinerie sont en fait des lavandins, sa grande adaptabilité à tous les climats, à toutes les altitudes et à tous les sols permettent son implantation dans tous les jardins. Sa longévité hors de sa région d'origine la Provence montagneuse, est diminuée. De trois à cinq ans en bord de mer, contre quinze à dix huit ans en pays Drômois. Malgré une duré de vie plus courte c'est une fleur aux qualités esthétiques et olfactives certaines.
A recommander dans tous les jardins !